Mercredi 17 novembre : Hubert Renard

Hubert Renard cherche à mettre en doute la matérialité de l’œuvre d’art et à bousculer les éléments qui l’entourent et la font exister, son « paratexte ». Il construit la possible carrière d’un artiste qui porte son nom, en créant de toutes pièces les archives d’une œuvre  « exemplaire » apparue dans les années 1970 et qui suit les modes et les grands débats ayant marqué la fin du XXe siècle. L’objet d’art est subtilisé au profit de sa documentation. Ce travail est montré sous forme d’expositions documentaires, de conférences-performances (La Conférence des échelles, depuis 2001), ou publié dans des catalogues d’exposition ou des monographies. Ainsi, Hubert Renard a eu des expositions personnelles à l’artothèque de Lyon en 2003, au Cabinet du livre d’artiste à Rennes en 2008, à la galerie du CAUE à Limoges en 2009, au Centre des livres d’artistes de Saint-Yrieix-la-Perche en 2013 ou à la galerie mfc-michèle didier à Paris en 2017 et 2021. Il vient de publier la somme du travail réalisé en jouant sur l’exhaustivité et la rigueur du catalogue raisonné : Alain Farfall, Hubert Renard – Catalogue raisonné, 1969-1998, mfc-michèle didier, 2021.

http://hubrenard.free.fr

Photo : Portrait de l’artiste en jeune Mexicain – Archives d’Hubert Renard.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.