Jeudi 20 et vendredi 21 octobre 2022 : Colloque “Des lignes et des lettres. Écrits d’artistes et abstraction”

Si la naissance de l’art abstrait est indissociable de son assise théorique développée par ses principaux acteurs, la considération des écrits d’artistes abstraits des générations ultérieures est plus limitée. Leur présence dans le champ critique est liée à des études de discours chronologiques, pensant les écrits au sein d’un corpus très divers. Cette journée d’étude se propose à ce titre de repenser l’étude du discours abstrait au prisme des écrits d’artistes, à la croisée de la ligne et de la lettre.
La journée d’étude est organisée dans le cadre du Séminaire sur l’art d’aujourd’hui de Richard Leeman, avec le soutien du laboratoires ARTES et de l’Université Bordeaux Montaigne. L’évènement se déroulera dans la salle des communications du CAPC musée d’art contemporain.

Programme

Jeudi 20 octobre

13h30 — Accueil des participants
13h50 — Introduction – Richard Leeman et Coline Degruson, Université Bordeaux Montaigne

SESSION 1 — NAISSANCE ET DIFFUSION DES THÉORIES ABSTRAITES
Modération : Coline Degruson
14h10 — Les écrits de Robert Delaunay et les débuts de l’abstraction – Sophie Goetzmann, docteur en histoire de l’art contemporain, Université Paris Sorbonne
14h50 — Du rapport texte-image dans les essais de Kandinsky, Van Doesburg, Malevitch et Moholy-Nagy publiés par le Bauhaus  – Hélène Trespeuch, maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université Paul Valéry

15h30 — Pause

SESSION 2 — ABSTRACTIONS ET ACADÉMISMES DANS L’APRÈS-GUERRE
Modération : Hélène Trespeuch
15h40 — L’abstraction contemporaine face à la réélaboration de l’héritage théorique et pictural de Kandinsky : l’activité du jury du Prix Kandinsky (1946-1961) – Costanza Ballardini, chercheuse, Università Cattolica del Sacro Cuore
16h20 — Des abstraits qui en évitent le mot : le cas des artistes musicalistes – Marion Sergent, docteur en histoire de l’art contemporain, Université Paris Sorbonne
17h00 — Les débats sur l’abstraction dans les écrits d’artistes irakiens (1949-1971) : pour une approche historique et mondiale d’un mouvement – Zouina Ait Slimani, doctorante en esthétique, histoire et théorie des arts, Ecole Nationale Supérieure de Paris, Université de Genève

Vendredi 21 octobre

SESSION 3 — VERS UNE ÉPISTÉMOLOGIE DE LABSTRACTION : DÉVELOPPEMENTS CONTEMPORAINS
Modération : Sophie Goetzmann
10h00 — Indétermination typologique et dérivation critique : pour une relecture des théories artistiques de Sol LeWitt – Emilie Robert, docteur en histoire de l’art contemporain, Université Paris Panthéon-Sorbonne
10h40 — Abstraction today according to artistswritings : from Peter Halley to Seth Price – Alessandro Ferraro, doctorant en histoire de l’art contemporain, Université de Gênes
11h10 — Pause café
11h30 — François Morellet, lire entre les lignes – Coline Degruson, doctorante en histoire de l’art contemporain, Université Bordeaux Montaigne

Colloque organisé par Coline Degruson, doctorante, université Bordeaux Montaigne.

Unité de recherche 24141



Citer ce billet
Richard Leeman (2022, 16 octobre). Jeudi 20 et vendredi 21 octobre 2022 : Colloque “Des lignes et des lettres. Écrits d’artistes et abstraction” Séminaire sur l'art d'aujourd'hui. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qswb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.