Mercredi 20 septembre : Jean-Charles Rigaud

Université Bordeaux Montaigne, salle J04
Tramway ligne B, arrêt Montaigne-Montesquieu

Jean-Charles Rigaud peint depuis l’âge de douze ans, ébloui par les talents de dessinateur d’un camarade de classe. Son cheminement créatif évolue depuis l’enfance entre peinture, musique, cinéma et
littérature. Chaque période nécessite un apprentissage spécifique. A celui du dessin et des couleurs succède les tentatives de
composition littéraires et musicales vite abandonnées. A chaque fois, c’est le retour à la peinture : la matrice.
Depuis les années 1990, il ne cesse de faire évoluer son univers. Sa peinture devient plus abstraite dans les années 1997-1998, jusqu’à
s’obstiner dans les nuances de blanc et des encres lavées. L’exposition « Autour de Zéro » à Poitiers en sera le terminus
qui entamera une crise profonde le faisant tout arrêter pendant dix ans. Il déménage à Bordeaux et commence à tourner des films « sauvages ». 14 au total.
Vers 2008-2009, s’apercevant qu’il ne fait que peindre avec la caméra, il retourne aux pinceaux et à la toile. N’étant pas un acharné de la reconnaissance sociale et allergique au théâtre, ses rares
expositions sont toutes liées à des rencontres : Bordeaux, avec André Lombardo, Barcelone, avec Mariana Martinez, Kyoto, avec Mai Araki, etc…
Actuellement, Jean-Charles Rigaud vit et peint à Bordeaux.”
(Source J-Ch. Rigaud)

INSTAGRAM : rigaudjc
produktionsdasdin@gmail.com

 

Unité de recherche 24141



Citer ce billet
Richard Leeman (2023, 6 septembre). Mercredi 20 septembre : Jean-Charles Rigaud. Séminaire sur l'art d'aujourd'hui. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qswg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.