Mercredi 15 novembre : Makiko Furuichi

Née en 1987 à Kanazawa au Japon, Makiko Furuichi vit et travaille en France. Diplômée de l’université des Beaux-Arts de Kanazawa (2009) et de l’école des Beaux-Arts de Nantes (2011), elle est lauréate du prix des Arts visuels de la Ville de Nantes en 2018. La même année, elle présente sa première exposition personnelle, « KAKI Kukeko », au Frac des Pays de la Loire. Elle participe à de nombreuses expositions collectives en France et au Japon. En 2023 elle est invitée par le musée national Marc-Chagall à Nice pour les cinquante ans du musée.

« Bien qu’elle explore divers médiums, l’artiste japonaise travaille beaucoup l’aquarelle sur papier et l’huile sur toile grâce auxquelles elle crée un univers à l’onirisme foisonnant et coloré. Volontiers nourries de mangas et de réminiscences à son enfance japonaise, les créatures qu’invente Makiko Furuichi paraissent sortir d’un monde flottant, mi-aquatique mi-végétal, mi-fantomatique mi-humain. Entre le mignon et le monstrueux, le rêve et le réel, le figuré et l’abstrait, les formes sont ambiguës, les êtres sont doubles. Effets de textures, traces de gestes, coulures : les traits de ces créatures apparaissent et disparaissent en visions douces et troublantes. »

(Amélie Adamo, « Le monde hybride de Makiko Furuichi »,
L’ŒIL no 715, septembre 2018)

https://www.makikofuruichi.com/

 

 

 Unité de recherche 24141



Citer ce billet
Richard Leeman (2023, 24 octobre). Mercredi 15 novembre : Makiko Furuichi. Séminaire sur l'art d'aujourd'hui. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qswk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.