Mercredi 24 octobre : Léa Le Bricomte

Artiste à la création protéiforme et multi-référentielle ( Sculptures, photographies, installations, vidéos ,performances, concerts, dessins) née en 1987 à Montbard, diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2012, elle vit et travaille à Paris. Léa Le Bricomte explore l’univers guerrier en ayant recourt à des matériaux et à une iconographie militaire : obus, munitions, uniformes, médailles , armes. Des objets compris comme les vestiges de combats passés ou récents qu’elle récolte et collectionne. Ils sont ensuite recontextualisés dans un champ ludique, méditatif et altruiste. Le processus de détournement génère une conversion de la mort à la vie. Passionnée par les peuples premiers, elle travaille à tisser des liens entre les mondes. Ces travaux récents accentuent la dimension spirituelle et immatérielle de son œuvre. Léa Le Bricomte s’est notamment attachée à révéler le potentiel sonore des obus de la première guerre mondiale en organisant des concert/performances ritualisés ( Sounds Of War ) : une musique nouvelle émane des obus reprogrammés en instruments de paix. Depuis 2 ans elle invite des chercheurs du monde de l’invisible (chamans, médiums, guérisseurs) sur les champs de batailles à Verdun, ce vaste projet expérimental et collaboratif (Spirits of war) donnera lieu à une série d’expositions et d’événements divers (publications, conférences/performances, projections). Son travail a été présenté dans le cadre de nombreuses expositions en France et à l’étranger.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.