Mercredi 25 septembre : Christian Berst

PENSER L’ART BRUT, PANSER L’ART

Christian Berst est un collectionneur et galeriste français spécialisé dans l’art brut. Il est également commissaire d’expositions, conférencier, éditeur et auteur d’articles dans des publications internationales de référence. En 2005, il ouvre une première galerie dans le quartier de la Bastille qu’il déménage dans le Marais, passage des Gravilliers, 5 ans plus tard.

Il conçoit sa galerie comme une plateforme d’exploration et de décloisonnement afin de donner à voir et à penser l’art brut, par-delà les dogmatismes. Avec sept expositions par an, la publication de plus de 60 catalogues bilingues, l’organisation de dizaines de table-rondes, la galerie est avant tout réputée pour ses nombreuses découvertes d’artistes bruts à travers le monde. Mais Christian Berst est avant tout attaché à montrer tout le spectre formel de l’art brut, quel qu’en soit le style ou l’époque.

Ces dernières années, des institutions telles que le Palais de Tokyo, le Musée du Quai Branly, la fondation Louis Vuitton, le Kunstforum de Vienne, et bien d’autres l’ont sollicité pour des prêts d’œuvres. Tandis que plusieurs artistes représentés par la galerie ont récemment rejoint de prestigieuses collections publiques comme le Centre Pompidou, le Musée d’art moderne de la ville de Paris, le MoMA ou le MET.

Une quinzaine d’entre eux figuraient également dans la sélection des Biennales de Venise 2013 et 2017 et la récente exposition Photo Brut aux Rencontres internationales de la Photographie d’Arles a offert la consécration à un grand nombre d’artistes découverts ou défendus par la galerie.

En juin 2020, Christian Berst dirigera, avec Raphaël Koenig, le colloque de Cerisy consacré à l’art brut.

16h00, capc, salle des communications

 

Avec le concours du pôle culture et vie étudiante, université Bordeaux Montaigne


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.